Premiers vaccins…

J’ai l’estomac noué. La boule au ventre. C’est l’heure de partir chez le médecin pour tes premiers vaccins. Je sais que c’est important, que c’est pour ton bien, alors il est évident qu’on va les faire. Mais c’est plus fort que moi, je redoute. J’ai déjà mal au cœur à l’idée que tu aies mal, que tu ne supportes pas bien les vaccins. J’ai peur. Alors on fait encore plus de câlins aujourd’hui.

Avant d’aller chez le médecin, je t’ai expliqué qu’il allait t’ausculter et qu’il te ferait deux piqures. Que ça ferait un peu mal mais que tu seras dans mes bras. Que je serai là, que tu pourras compter sur moi. Que je te serrerai très fort dans mes bras pour te donner du courage. Que tu pourras me tenir, que tu as le droit de pleurer parce que ça fait mal. Je t’ai dit qu’on fera plein de câlins après et que tout ira bien.

Quand le médecin te pique, tu te mets à pleurer. Plus encore au deuxième vaccin. Maman a mal en même temps que toi. Heureusement, les câlins t’apaisent et tu t’endors quasi immédiatement dans mes bras.

Tu ne feras aucune réaction à ces premiers vaccins, pas même un peu de fièvre. Ca y est, c’est fait, c’est fini, je suis soulagée (enfin, jusqu’aux prochains vaccins… je n’ai pas hâte d’y être… et je crois que toi non plus).

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Replies to “Premiers vaccins…”

  1. J’ai une peur bleu des vaccins et de leurs effets secondaires possible. Je tremble à chaque fois moi aussi 🙁

    1. Oui… c’est flippant! En tant que parents ce n’est pas évident à gérer. On se sent à la fois dans « l’obligation » de les vacciner pour les protéger et en même temps on s’en voudrait au plus haut point si ils avaient un effet secondaire grave… je ne remets pas en cause l’intérêt collectif de la vaccination qui a clairement permis que certaines maladies infantiles disparaissent. Mais en tant que maman je ne peux m’empêcher de voir un intérêt personnel d’abord, celui de mes enfants et des effets secondaires qui pourraient leur arriver… Je ne suis pas anti-vaccin, je suis seulement envahie par la peur à chaque injection ..

Laisser un commentaire